Le texte contenu sur cette page Web a été traduit par ordinateur. Si vous avez des questions sur Clearfield ou nos produits, n'hésitez surtout pas à nous contacter.

Armoires, câbles, socles et terminaux à fibre optique

MonsieurTim

Ce mois-ci, nous examinons les personnes qui ont défié le statu quo et fait une différence. La semaine dernière, j'ai parlé de défier le froid et de me retrouver avec mes voisins en hibernation. Cette semaine, je pensais qu'on irait un peu plus gros. Étant donné que le monde célèbre ce mois-ci le 25 e anniversaire de la création du World Wide Web, j'ai pensé qu'il serait peut-être opportun de mettre en lumière l'homme connu sous le nom de « Père du Web », Sir Tim Berners-Lee.

En 1989, Sir Tim envoie à son patron de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (à Genève) une proposition de système de gestion de l'information. Apparemment, la réaction de son patron à l'époque était tiède, mais pas un "non". Sir Tim est donc allé de l'avant - défiant le statu quo - et a finalement créé le premier serveur Web, qui a été mis en ligne en 1991.

A-t-il fait une différence ? Selon une récente enquête du Pew Research Center , aujourd'hui, 87 % des adultes américains utilisent Internet. C'est un peu une hausse par rapport à 1995, lorsque 42 % des adultes américains n'avaient même jamais entendu parler d'Internet.

Je sais que le Web peut avoir mauvaise presse. Certains disent que cela nous aliène et nous isole, et peut être un endroit dangereux pour les jeunes. Mais l'étude Pew a également noté que 90 % des personnes interrogées disent qu'Internet a été bon pour elles et 76 % disent qu'il a été bon pour la société. Donc, oui, je dirais que Sir Tim a fait une différence.

Un aparté intéressant : Sir Tim a noté que lorsqu'il a développé la technologie Web initiale il y a 25 ans, il y avait un autre système appelé « Gopher » créé par l'Université du Minnesota. Il a dit que ce n'était pas aussi bon que son Web, mais que le système Gopher était venu plus tôt et avait plus d'utilisateurs. Apparemment, l'U de M a déclaré qu'à l'avenir, elle facturerait peut-être une redevance à des fins commerciales. En conséquence, le trafic de Gopher a chuté précipitamment. Sir Tim avait prédit à l'époque que des redevances ne seraient jamais facturées pour l'utilisation du Web. Il savait que les revenus devraient être générés d'une autre manière.

C'est un homme intelligent (qui est aujourd'hui professeur au MIT et à l'Université de Southampton en Angleterre). Il a défié le statu quo et changé notre monde. Le botteur, il n'a que 58 ans.